Partagez|

La lettre qui pue ( PV Ruby )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarIke Doolin



MessageSujet: La lettre qui pue ( PV Ruby ) 25.09.13 23:19

Bon, me revoilà à Bourg-en-Boise. J'ai passé la matinée à chercher un certain Capitaine Gr. Gratté sur les routes reliant cette ville à Cobaltville. Jusqu'à ce que je comprenne que c'était une blague. Vous comprenez ? Gr. Gratté. Gras Gratté. Ouais, c'est stupide je sais. J'ai quand même esquissé un sourire. J'ai de l'humour moi. Je ne suis pas comme ces vieux facteurs maussades qui n'aiment pas leur travail. Ces petits inconvénients hebdomadaires font bel et bien parti de mon travail. Je suis donc à Bourg-en-Boise. Ça fait une éternité que je n'y suis pas allé. Sacré endroit. Ça a une odeur toute particulière. Un mélange de sable et de vomit. Les joies des voyages en grande mer ! Ce qui m'emmène ici n'est pourtant pas mon amour pour les voies maritimes ( j'ai déjà mentionné que j'avais la peur de l'eau ? ) mais bien pour le boulot. J'ai trois lettres adressées à de nouveaux arrivants. L'une est pour Miss Ruby Bellevue et deux pour Miss Leanna Requiem. Je suis plutôt pressé de me débarrasser de la première. Pourquoi ? Eh bien parce que sa lettre pue la vieille chose mouillée et moisie. C'est vraiment dégueulasse. Ça doit être la journée internationale des farces au facteur. Farcir un facteur farceur... Ah ! Quelle idée ! Quel slogan ! Cette fête devrait exister pour de vrai. Quoique je finirais peut-être par m'en lasser au bout de trois ans. Je suis content qu'il y ait d'autres personnes drôles à Noann. On se sent moins seul. Me voilà donc de bonne humeur. J’attends le prochain bateau. Il devrait arriver d'une minute à l'autre.

À un moment, je le vois à l'horizon. C'est joli. Les passagers descendent. Je ne vois pas cette demoiselle Bellevue. Comment pourrais-je la reconnaître alors que je ne l'ai jamais vu de ma vie ? Ah ! Quelle question ridicule ! Elle doit puer à des milles à la ronde comme sa lettre. J'aurai simplement à utiliser mon nez pour la trouver. Sauf que le quai se vide et je n'ai reconnu personne. Ça se gâte. Je m'éloigne donc de la plage et suit le mouvement de gens. Ils vont tous vers la route 51, impatients de vivre des aventures. Je commence à désespéré à mesure que je croise du regard le visage des passants. Je fini par aborder une fille. Je me plante devant elle, elle me fonce presque dessus. Pas le temps de faire des manières, la situation est urgente.

« Y avait-t-il sur le bateau une certaine Ruby Bellevue ? Elle doit être facile à reconnaître. Une fille qui pue le chien mouillé. Comme cette lettre. »

Je lui passe l'enveloppe sous le nez.

« Ça vous dit quelque chose ? Vite, réfléchissez ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatarRuby L. Bellevue



MessageSujet: Re: La lettre qui pue ( PV Ruby ) 26.09.13 19:09

Il était six heures du matin et comme à leur habitude les rayons du soleil vinrent me tirer de mon sommeil. C'était déjà l'heure de partir, mais heureusement j'avais déjà préparé mon sac. Remerciant la grand-mère qui se trouvait à côté de moi de tout ce qu'elle avait pu faire durant toutes ses années. Décidée, je me tournais vers mon nouveau futur d'un pas décidé sans avoir remarqué les quelques larmes qui perlaient sur ma joue. Direction le port, au bout d'une heure de marche, j'aperçu enfin la mer, c'était magnifique c'était comme une immense flaque d'eau salé. Mais comme tout ce qui est beau, il y a forcement un piège pour la protéger et fourbe comme elle était, l'eau aurais pu me bondir dessus pour m'attaquer. Il fallait que je reste vigilante et que je ne fasse surtout pas de geste brusque. Arriver à l'entrer du port un homme bien bâti me refoula sans me demander mon billet:
- "Oust, dégage de là sale mendiante il n'y a rien pour toi ici." *dit il en rigolant*
D'un grand coup sec je lui mis un coup dans le nez qui le fit perdre connaissance. Puis, je lui déposais mon billet composter sur le nez.
Une fois bien assise dans le bateau, j'ai eu des crises d'angoisse, j'avais beau regarder n'importe où, mon regard ne croisait que de l'eau. À gauche de l'eau, à droite de l'eau, et derrière une terre qui ne faisait que s'éloigner lui laissant gagner du terrain. Comme si ça ne suffisait pas il fallait en plus que ça tangue, ça n'arrête pas de remuer. Une nausée s'empara de moi et me voilà suspendu telle une bouée de sauvetage à moitié dans le vite sur la cale du bateau. Je ne tiendrais pas très longtemps comme ça, au bout d'une vingtaine de minutes j'ai perdu connaissance, pour me réveiller sur un banc. J'étais donc arrivé à Noann dans la petite ville de Bourg-Eboise.

Il y avait un gamin bizarre qui faisait sentir sa lettre à tout le monde, puis il m'interpela et me mit sa lettre sous le nez :

-« Y avait-t-il sur le bateau une certaine Ruby Bellevue ? Elle doit être facile à reconnaître. Une fille qui pue le chien mouillé. Comme cette lettre. »

-"Ruby c'est moi et je suis loin de sentir le chien mouiller pour commencer"
Mais qu'est ce qu'il a ce gamin il veut que je le frappe.

Je l'attrape par le col et le soulève:
-"En voila une drole de facon de s'adresser a une dame".
Revenir en haut Aller en bas

La lettre qui pue ( PV Ruby )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La région de Noann :: MONDE :: NOANN :: Bourg-Eboise :: Route 51-